Ma posture de coach

J’adopte une posture gestaltiste.

Gestalt, c’est à dire ?

La gestalt s’inscrit dans le courant de la psychologie humaniste, existentielle et relationnelle. Elle vise à développer l’autonomie, la responsabilité et la créativité. La Gestalt s’intéresse aux interactions de l’individu avec ses environnements, qu’ils soient personnels, professionnels ou sociaux. Elle a de l’Homme une vision holistique et favorise le dialogue constant entre pensées, émotions et sensations corporelles.

Le coach gestaltiste propose un dialogue qui permet de donner sens à ce que l’on vit, d’ouvrir des possibilités, de faire des choix. Il aide la personne à mobiliser ses sensations, ses émotions, son imaginaire et son mode de pensée en vue de créer du changement dans sa vie.

En vue de quoi ?

  • augmenter la capacité d’adaptation à des êtres ou des environnements différents,
  • augmenter ou restaurer la liberté de choix,
  • permettre l’intégration des polarités en conflit
  • développer la conscience de l’instant en tant que processus de guérison et d’équilibre dynamique.

Concrètement

La relation entre le coaché et le coach est le support central de l’accompagnement. L’accompagnement est fondé sur le dialogue, l’accueil des affects, la recherche du sens des expériences dysharmonieuses, l’expérimentation de nouvelles façons d’être et de vivre en relation. Une place importante est accordée :

  • à vos ressentis –sensations corporelles et émotions (et à ceux du coach), à leur prise de conscience fine et à leur expression, ainsi qu’à la compréhension de ce qui les provoque.
  • aux fluctuations du lien entre le coaché et le coach (ce qui nous rapproche, nous éloigne, nous fait peur, nous rend agressifs, tristes, joyeux)
  • à la vision de vous-même et du monde qui oriente vos choix et vos décisions
  • à l’engagement du coach